Universités et grandes écoles: Quand les promesses non tenues poussent les enseignants à observer une grève illimitée

Universités et grandes écoles: Quand les promesses non tenues poussent les enseignants à observer une grève illimitée

Le front social va connaitre de nouvelles ébullitions avec les grèves annoncées dans le secteur de la santé et de l’éducation. 

Les enseignants des universités de Côte d’Ivoire ont décidé ce week-end d’observer un arrêt de travail illimité, en guise de protestation contre l’attitude du premier ministre Daniel Kablan Duncan à leur égard, comme indiqué par une source universitaire ce lundi à koaci.com.

« La Coordination Nationale des enseignants chercheurs (CNEC), a décidé de lancer une grève illimitée dès ce lundi pour protester contre l’attitude des autorités et surtout du premier ministre à notre égard », a indiqué d’entrée notre interlocuteur avant de poursuivre. « En effet, ce dernier nous avait promis que jusqu’à la date du 31 mars 2015, toutes nos revendications allaient trouver satisfaction auprès du gouvernement. C’est la raison pour laquelle, nous avons suspendu notre grève illimitée de janvier dernier.

A la date donnée point de solution pour améliorer nos conditions de vie et de travail. En plus il a du mépris pour nous. Nous nous sommes réunis en Assemblée générale, et avons décidé de tout arrêter dans les universités et grandes écoles jusqu’à avoir satisfaction et ce dans le plus bref délai. Et nous ne souhaitons pas aussi être associés aux examens du BTS et du Baccalauréat comme présidents de jurys. »

Pour rappel , les revendications de la coordination des enseignants chercheurs portent sur le: « paiement des arriérés de salaires dus au titre de la grille particulière depuis 2009 ; application des recommandations du REESAO consécutives à la mise en œuvre du LMD ; application des nouveaux taux horaires ;instauration d’indemnités liées aux commissions d’examens et aux corrections de copies; revalorisation des indemnités d’encadrements des mémoires de Master 1, Master 2 et Thèse de Doctorat; revalorisation des indemnités de participation aux jurys de Master1, Master 2 et Thèse de Doctorat; revalorisation de la prime de recherche et trimestrialisation de son paiement; construction de bureaux d’enseignants ;installation de connexion intranet et extranet sur tout le campus; équipement des salles de travaux pratiques et des laboratoires en matériel didactique ;ouverture et équipement des bibliothèques ;ouverture de restaurants sur les campus ; fourniture ininterrompue d’électricité sur le périmètre des Universités. »

Donatien Kautcha, Abidjan

Source: Koaci.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.