Urgent: Attaque en cours contre l’ambassade de France à Ouagadougou | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Attaque en cours contre l'ambassade de France à Ouagadougou
Urgent: Attaque en cours contre l’ambassade de France à Ouagadougou

Urgent: Attaque en cours contre l’ambassade de France à Ouagadougou

Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou 05 Urgent: Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou 03 Urgent: Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou 04 Urgent: Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou 01 Urgent: Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou Attaque en cours contre lambassade de France à Ouagadougou 02 Urgent: Attaque en cours contre lambassade de France à OuagadougouDes tirs ont été entendus dans le centre de Ouagadougou, capitale du Burkina-Faso. La situation sur place reste confuse : l’ambassadeur de France appelle les Français à rester à l’abri et confirme que l’ambassade et l’Institut français sont visés.

Des attaques armées étaient en cours ce 2 mars au matin dans le centre de Ouagadougou, notamment près de l’ambassade de France et de l’état-major des armées, selon un correspondant de l’AFP et des témoins. Selon des témoins, cinq hommes armés sont sortis d’une voiture et ont ouvert le feu sur des passants avant de se diriger vers l’ambassade de France dans le centre de la capitale du Burkina Faso.

Dans un tweet, l’ambassadeur de France au Burkina-Faso a appelé «tous [s]es compatriotes [à] rester dans un endroit sûr». L’ambassade a confirmé à l’AFP que l’Institut français et l’ambassade de France étaient bien prises pour cible par les assaillants.


Un correspondant de l’AFP sur place a entendu des échanges de tirs intenses et vu un véhicule, celui des assaillants selon des témoins, en feu sur la chaussée. Des unités de gendarmerie et de l’armée se déployaient sur les lieux a également constaté ce correspondant, alors que de nombreuses images étaient relayées sur les réseaux sociaux.


De nombreux témoins font été de tirs nourris.


D’autres témoignages ont fait état d’une explosion près de l’état-major des armées burkinabè et de l’institut français, à environ un kilomètre de cette première attaque, toujours dans le centre de la capitale burkinabè.

La capitale du Burkina-Faso a fait l’objet à plusieurs reprises d’attaques djihadistes visant des cibles fréquentées par les Occidentaux. Le 13 août dernier, deux assaillants avaient ouvert le feu sur un café-restaurant hallal, le Aziz Istanbul, situé sur la principale avenue de la capitale, faisant 19 morts et 21 blessés. L’attaque n’a pas été revendiquée.

Source: Russia Today

____

Quelques images de l’attaque

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.