USA: Un enfant angolais a été trouvé pour le dernier repas d’un condamné à mort.

USA: Un enfant angolais a été trouvé pour le dernier repas d’un condamné à mort.

L’administration pénitentiaire du Texas se devait de trouver un enfant avant la fin de la semaine pour satisfaire la demande de dernier repas de Doug Stephener, qui désirait manger un enfantcomme nous vous en parlions cette semaine. La prison a annoncé aujourd’hui avoir trouvé une petite fille en Angola que sa famille a vendu à l’État du Texas pour la somme de 25.000$. Une somme importante pour l’administration mais qui permettra de se sortir une sacrée épine du pied.

L’enfant, atteinte d’une maladie dégénérative, n’a de toutes façons que quelques années à vivre, en le donnant à manger à M. Stephener, on lui épargne de longues années de souffrance.

Le condamné à mort a eu l’occasion de voir une photo de l’enfant et a accepté d’en faire son dernier festin, malgré le fait qu’il ai demandé un garçon.

De nombreuses voix s’élèvent aux USA depuis l’annonce de cette information horrible. La présidente de l’association de défenses des enfants a déclaré ceci dans un communiqué:

Il est honteux qu’on achète des enfants en Afrique pour nourrir un condamné à mort. Nous manifesterons jour et nuit pour que cet enfant ne soit pas livré à Doug Stephener.

Du côté de l’association des prisonniers américains, on s’insurge devant l’offrande d’une enfant malade qui pourrait contaminer le condamné à mort.

L’exécution aura lieu samedi matin.

Mise à jour: Le condamné refuse l’enfant parce qu’il est trop cuit

Par Marie Kagan

Source: Nord Presse.be

About admin

2 comments

  1. vous vous rendez-compte que votre source est un journal satyrique et qu’il ne s’agit que d’une blague d’un fort mauvais goût? Il faut s’informer…. la règle du dernier repas du prisonnier n’existe plus depuis 2011 et il n’y a aucun prisonnier au texas de ce nom…

  2. Ce n’est pas une info, c’est un hoax. Nordpresse en publie treize à la douzaine chaque jour. C’est un site parodique qui se moque d’un célèbre groupe de presse belge, spécialisé dans l’info tape à l’oeil.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.