Valls visé par une procédure d’exclusion du PS, selon Cambadélis

Valls visé par une procédure d’exclusion du PS, selon Cambadélis

Jean-Christophe Cambadélis confirme qu’une procédure pouvant aboutir à l’exclusion de Manuel Valls est en cours au Parti socialiste.

Selon le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis, une procédure d’exclusion est bien engagée à l’encontre de l’ancien Premier ministre Manuel Valls, après que ce dernier a annoncé mardi son intention de se présenter sous l’étiquette la République En Marche (sans pour autant que l’investiture lui soit pour l’heure accordée).

“Une procédure est en cours. Manuel Valls est déferré devant la commission des conflits”, a déclaré le patron du PS sur BeurFM. “Au Parti socialiste, ce n’est pas comme au Front national, à En Marche! ou à la France insoumise: ce n’est pas le chef qui décide d’exclure. Il y a des procédures”, ajoute l’inventeur de la Belle alliance populaire. Lui-même avait saisi la commission nationale des conflits début avril après le soutien déclaré de Manuel Valls à Emmanuel Macron.

Dans un communiqué, le Parti socialiste temporise, et tente de minimiser “l’officialisation” de cette procédure, jusqu’ici cantonnée à l’intérieur de l’appareil socialiste: “La déclaration de Jean-Christophe Cambadélis ce matin sur l’antenne de BeurFM confirme le fait que la situation de Manuel Valls est bien examinée par la commission nationale des conflits, décision qui fut prise lors du Bureau National du 6 avril 2017.”

Mardi sur RTL, Manuel Valls semblait pourtant confiant. Il demandait ainsi, dans une série de questions que la direction de Solférino ne semble pas juger rhétoriques:

“Le Parti socialiste va exclure un ancien Premier ministre? Qui a toujours été loyal ? Qui a mis en œuvre une politique soutenue par une grande majorité des députés, sans jamais exclure ceux qui votaient contre la loi de finance ou préparaient des motions de censure ? Les vieux partis veulent exclure. Aujourd’hui ce qu’il faut c’est rassembler, pas exclure.”

L’ancien Premier ministre était pourtant prévenu: “Au Parti socialiste, on a qu’une seule appartenance”, avait déclaré Jean-Christophe Cambadélis en conférence de presse. “C’est très simple: on est candidat du Parti socialiste ou on est pas candidat du Parti socialiste. Si vous n’êtes pas candidat du Parti socialiste, vous n’êtes plus au PS, même si c’est votre histoire”, déclarait-il au micro de BFMTV.

Pour l’heure, la circonscription de Manuel Valls à Évry est “gelée” par le PS dans l’attente d’une décision de la commission des conflits.

Louis Nadau

Source: bfmtv.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*