Valorisation des déchets: Un enseignant-chercheur innove | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Valorisation des déchets: Un enseignant-chercheur innove
Valorisation des déchets: Un enseignant-chercheur innove

Valorisation des déchets: Un enseignant-chercheur innove

Valoriser les déchets industriels, protéger l’environnement, économiser l’énergie. En utilisant la sciure de bois, l’argile et du ciment de petite quantité pour fabriquer des briques légères résistantes, et imperméables à la chaleur. C’est l’étude scientifique que mène en ce moment Dr Ouattara Souleymane, enseignant-chercheur à l’université de Cocody. Jeudi dernier, son projet de recherche a été évalué à mi-parcours, par le Programme d’Appui à la recherche scientifique (Pasres) au Centre suisse de recherches scientifiques où est logé ledit Programme.

Au cours de son exposé jugé concluant par Pr Touré Siaka, le superviseur scientifique, et d’autres éminences grises de la communauté scientifique dont Dr Sangaré Yaya, secrétaire exécutif du Pasres, Dr Ouattara Souleymane a démontré que la sciure de bois et l’argile ne sont pas des conducteurs thermiques. Autrement dit selon lui, ne peuvent pas conduire la chaleur. Un autre avantage a t-il précisé, la brique légère est moins lourde que la brique ordinaire. Sa résistance a-t-il poursuivi est améliorée par la présence de la sciure de bois. Avec les briques légères a-t-il rassuré, un camion transportera plus de briques légères que les briques en ciment. D’où dit-il une économie en carburant, en énergie. Un confort en termes de réduction de la chaleur pour les habitations qui seront construites avec des briques légères.

Ses encadreurs ont estimé que c’est un projet de recherche novateur en ce que lorsque les déchets des scieries sont brûlés, notamment la sciure de bois, ils contribuent à la destruction de la couche d’ozone. Et Selon eux, il est impérieux de créer de petites entreprises locales qui produisent des briques légères et de susciter le transfert de technologie.

Satisfait de ses travaux de recherche, le Pasres a autorisé la poursuite des décaissements jusqu’à la fin de ses travaux de recherches. Le projet du Dr Ouattara Souleymane porte sur la thématique suivante : « recherche de briques légères : conception et caractérisation de briques crues à base d’argile et de sciure de bois, stabilisées au ciment Portland ».

Charles Bédé

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.