Venance Konan accuse les dissidents du PDCI d’être « proches » de celui du FPI de Gbagbo. Ce sont les partisans de l’ivoirité

Venance Konan accuse les dissidents du PDCI d’être « proches » de celui du FPI de Gbagbo. Ce sont les partisans de l’ivoirité

Venance Konan, le directeur général du journal gouvernemental, Fraternité Matin accuse les dissidents du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir) notamment l’ex-chef des jeunes, Bertin Kouadio Konan dit KKB, candidat à la présidentielle prévue en octobre d’être « proches » du Front populaire ivoirien (FPI, opposition).

« KKB se rapproche de plus en plus du FPI, il a même été jusqu’à rendre visite à M. Gbagbo à La Haye, il est assez proche du FPI je crois », a déclaré Venance Konan, à la Radio France internationale (RFI).

Fin octobre 2014, le député Bertin Kouadio Konan avait rencontré l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo à la Cour Pénale internationale (CPI) où il est incarcéré pour crimes contre l’Humanité.

M. Konan estime que ces dissidents dont KKB et L’ex-Premier ministre Charles Konan Banny candidats à la présidentielle « ne peuvent espérer gagner qu’avec les voix dissidentes du PDCI et celles » du parti de M.Gbagbo, le FPI.

En septembre, M. Bédié a appelé ses partisans à soutenir la candidature de son grand allié l’actuel président Alassane Ouattara, candidat à sa succession.

En dépit de cet appel, quatre cadres de l’ex-parti unique parmi lesquels « il y a ceux qui souhaitaient être candidats eux-mêmes et ceux qui se retrouvent assez proches des thèses du FPI », selon M. Konan ont annoncé leur candidature à la présidentielle.

Edwige Fiendé

Source: Alerte-info

———————————————————-

Pour Venance Konan, «le PDCI est comptable du bilan de Ouattara»

L’appel de Daoukro émis par Henri Konan Bedié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), dans lequel il demande à ses militants de soutenir la candidature du président sortant, Alassane Ouattara dès le premier tour de la présidentielle d’octobre prochain, continue à susciter la polémique dans une frange de son parti. Comment interpréter ce choix et pourquoi la polémique ? Venance Konan, directeur général du quotidien Fraternité Matin est l’invité de Christophe Boisbouvier.

« M. Bedié estime que son parti est membre de la coalition qui dirige le pays. Le Premier ministre est même issu du PDCI, ce qui veut dire que le PDCI est comptable du bilan de M.Ouattara, bilan dont il se glorifie. Donc, il estime qu’il n’est pas nécessaire que le PDCI en tant que parti, propose un autre candidat contre M.Ouattara. »

Christophe Boisbouvier

ECOUTEZ-LE SUR RFI

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.