Venance Konan aux travailleurs qui demandent son départ: «j’ai recruté le coopérant Jean Luc Mouton, conseiller de Zadi Kessy, parceque le Conseil économique et social ne fonctionne pas.»

Venance Konan aux travailleurs qui demandent son départ: «j’ai recruté le coopérant Jean Luc Mouton, conseiller de Zadi Kessy, parceque le Conseil économique et social ne fonctionne pas.»

Une rencontre d’apaisement entre le Directeur de cabinet du ministre de la Communication et le personnel du quotidien gouvernemental, Fraternité matin a eu lieu ce mardi en présence du Directeur Général, Venance Konan.

Selon des informations en notre possession, cette rencontre de conciliation ne se serait pas achevée comme souhaité par l’émissaire d’Affoussiata Bamba-Lamine.

Puisqu’il n’aurait pas convaincu les syndicats à renoncer au départ du DG. Ces derniers auraient à nouveau exprimé le désir de voir Venance Konan quitter la direction de l’entreprise.

La rencontre qui s’est tenue à l’intérieur de l’usine était ouverte selon la même source à tous les employés du groupe.

Nous apprenions également que les syndicats n’auraient pas apprécié la méthode du Directeur de cabinet qui voulait uniquement s’entretenir avec les portes paroles du personnel.

Le parti pris du méditateur du jour dans la crise qui oppose Venance Konan aux syndicats a été dénoncé par le personnel selon d’autres informations en notre possession.

L’échec de cette médiation était prévisible, puisque selon la même source, le DG n’a jamais reconnu ce que lui reproche les syndicats.

‘’Il faut faire changer les gens. Voilà ce que j’ai fait. Parce que j’ai constaté effectivement que nous avons régressé. Autant nous sommes montés, autant nous descendons. Le lecteur est en attente de vrais journalistes, du journalisme de qualité’’ avait déclaré Venance Konan quelques jours plutôt en présence du personnel au cours d’une réunion tenue à la salle Félix Houphouët Boigny.

Conscient que cette crise peut l’emporter, le DG avait tenu les propos suivants.

‘’On a trouvé Fraternité Matin ici, on partira. Voici les photos de tous les directeurs généraux qui se sont succédés ici, je partirai’’

Revenant sur le choix du personnel depuis qu’il est à la tête du groupe, ce dernier avait expliqué qu’il n’attendait rien des syndicats qui veulent le faire tomber.

‘’Je suis désolé. Ce n’est pas vous qui allé me dire qui je dois recruter pour la rédaction. Ce n’est pas à vous les syndicats de me le dire. Je prétends que je suis mieux placé que vous pour savoir qui écrit bien pour aller à la rédaction. Ce n’est pas vous syndicalistes qui allé me dire ça. On parle de recrutement d’un coopérant. Monsieur Jean Luc Mouton est conseiller du Président du Conseil économique et social. Mais, il est journaliste. Il dirigeait un journal en France. Et il avait pour ambition de créer un journal au Conseil économique et social. C’est un ami. Et comme le Conseil économique et social ne fonctionne pas. Vous le savez tous, le Président du Conseil économique et social est malade en France. Monsieur Jean Luc Mouton m’a demandé s’il pouvait me donner un coup de main. Et j’ai dit oui. Parce que je veux changer la maquette du journal pour que ce soit mieux fait. Et donc, je lui ai dit viens regarder…’’ avait tranché Venance Konan.

‘’…On s’en prend à Madame Dosso (Oumou) et disant pourquoi je la nomme au secrétariat de Rédaction. D’abord, je vous informe qu’elle va soutenir dans quelques jours sa thèse de doctorat de philosophie. Je ne sais pas s’il y a beaucoup ici qui ont ce niveau-là (…) Celui qui aime le métier, ça se voit. Et c’est le cas de Madame Dosso. Elle écrivait sur mon site. Au départ, j’avais cru que c’était un homme. Et ce n’est qu’après quand je suis rentré en Côte d’Ivoire que j’ai pu voir le visage qui se cachait derrière ce non-là. J’ai donc crée les pages ‘’opinions’’ dans Fraternité Matin et progressivement elle a commencé à écrire des papiers, des analyses sur les évènements internationaux, sur des sujets politiques… Je me suis donc dit que la ‘’plume rare’’ que je cherche je l’ai enfin trouvée. Pour ceux qui savent lire le journal, ils apprécient. J’assume ! J’ai embauché Madame parce que j’estime qu’elle écrit bien ! Et je lui ai confié la mission d’être secrétaire de rédaction. Et je l’ai envoyé en France en formation et j’assume ! ” avait insisté le DG.

Enfin, il avait avoué recruter certains de ses proches comme c’est le cas de Gisèle dont la grande mère est la cousine de son père.

Wassimagnon

Source: koaci.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.