Victime de son succès, le cannabis rapporte trop d’argent au Colorado

Victime de son succès, le cannabis rapporte trop d’argent au Colorado

À cause d’une loi de 1992, les taxes prélevées sur la marijuana dans le Colorado rapportent tant d’argent que l’État qui a légalisé l’usage de cette substance début 2014 pourrait devoir en distribuer une partie à ses citoyens.

“Qu’est-ce que je vais faire de tout cet oseille ?”, se demande en ce moment-même l’État du Colorado, qui ne sait littéralement que faire des retombées économiques que la légalisation du cannabis à usage récréatif lui rapporte. En fait, selon ses propres lois, il serait même obligé de reverser une partie des taxes perçues à ses citoyens selon le magazine Rolling Stone.

Pourquoi ? La Constitution du Colorado dispose d’une loi, adoptée en 1992, qui fixe un seuil maximal d’impôts qui peut être perçu. Il est calculé en fonction de l’inflation et de la croissance démographique… et à l’issue de la première année de léga-léga-lisation, la taxation de la marijuana à 30% l’a fait exploser : l’Etat affiche un excédent de taxes qui s’élève à 30 millions de dollars. Une seule solution selon la loi : reverser le surplus aux contribuables, qui devraient donc toucher 7,63 dollars (ou 6,67 euros).

La situation est inédite. Tellement, d’ailleurs, que les élus républicains et démocrates du Colorado remisent leur désaccords habituels afin de trouver une solution pour conserver les revenus de “l’or vert”. Ils envisagent purement et simplement de supprimer ou en tout cas limiter les effets de la loi de 1992.

Selon Libération, les citoyens du 38è Etat seront probablement appelés à se rendre aux urnes pour savoir s’ils souhaitent exclure les recettes engrangées par les taxes sur le cannabis du décompte total des impôts, ou bien s’ils souhaitent simplement recevoir leur chèque de 7,63 dollars. Le gouvernement de l’Etat a déjà annoncé qu’il s’engagerait à investir ces 30 millions de dollars d’exédent dans des campagnes de sensibilisation et des formations pour les policiers afin de mieux reconnaître les conducteurs ayant fumé de l’herbe.

690 millions de dollars

Autorisé au 1er janvier 2014 en vente libre, le cannabis récréatif est une poule aux œufs d’or à laquelle l’Etat ne s’attendait pas. Plus de 2000 entreprises (parmi lesquelles des cultivateurs, des fabricants ou des détaillants) se sont lancés dans l’aventure de la petite fumée et à l’heure du bilan, son chiffre d’affaires annuel s’élève à 690 millions de dollars (620 millions d’euros).

Pour rappel, les habitants de l’Etat du Centenaire qui ont plus de 21 ans peuvent se procurer jusqu’à 28 grammes de substance par visite. Et deuxième rappel, la punchline “Qu’est-ce que je vais faire de tout cet oseille ?” provient du morceau de rap “Kalash”, featuring entre Booba et Kaaris.

Théo Chapuis

Source: konbini.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.