Voici comment el-Béchir a quitté la RSA

Voici comment el-Béchir a quitté la RSA

Omar el-Béchir, recherché par la Cour pénale internationale (CPI), a quitté Johannesburg grâce à un plan préparé par les ministres sud-africains de la Défense, de la Police, de la Sécurité d’Etat, de la Présidence et des Affaires étrangères, selon le Sunday Times d’Afrique du Sud.

La CPI et des ONG de défense des droits de l’homme avaient réclamé son arrestation lorsqu’il participait à un sommet de l’Union africaine, dans la capitale économique sud-africaine, lundi dernier.

“M. el-Béchir a reçu le feu vert pour venir en Afrique du Sud et une protection maximum lui a été garantie”, rapporte l’AFP, en reprenant les informations de l’hebdomadaire sud-africain.

Le journal dominical cite un haut fonctionnaire ayant personnellement suivi l’opération qui a permis au président soudanais de quitter tranquillement l’Afrique du Sud.

“Quand les gens ont commencé à faire du tapage dimanche pour dire qu’il devait être arrêté, nous avons dit à el-Béchir de se détendre car il n’était pas question qu’il soit arrêté”, a raconté une source sécuritaire.

Le gouvernement de Pretoria a mobilisé des membres de l’unité de protection présidentielle pour superviser l’escorte du dirigeant soudanais.

Omar el-Béchir a pu ainsi quitter son hôtel et gagner la base militaire de Waterkloof, où se trouvait son avion.

Deux mandats d’arrêt ont été lancés par la CPI contre lui, en 2009 et 2010, en relation avec la situation au Darfour, région de l’ouest du Soudan en proie aux violences depuis 2003.

Les estimations de l’ONU font état de la mort d’au moins 300 mille personnes dans ce conflit.

Le gouvernement sud-africain est censé s’expliquer d’ici à vendredi, devant la justice du pays, sur les circonstances dans lesquelles M. el-Béchir a pu quitter l’Afrique du Sud.

Les autorités judiciaires sud-africaines estiment que son exfiltration est une violation de la Constitution et d’un ordre du tribunal de Pretoria.

L’Afrique du Sud est l’un des membres fondateurs de la CPI.

Source: BBC

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE