Voici comment l’empereur Ouattara II gaspille l’argent du contribuable en douce…

Voici comment l’empereur Ouattara II gaspille l’argent du contribuable en douce…

L’empereur Ouattara II avait juré la main sur le cœur bien accroché qu’il allait assainir le milieu des finances publiques. À la veille de 2020, année internationale de l’émergence en Côte d’Ivoire, le constat n’est pas reluisant pour les caisses de l’État. Jugez-en vous-même.

Aujourd’hui, nous assistons à une gabegie exponentielle desdites finances publiques. Il a fallu que les militaires se rebellent, c’est le cas de le dire, pour que notre argent arrête de travailler pour se retrouver dans les poches des mutins. Pour le moment chacun a empoché 05 million le temps de réunir les 07 autres millions dans nos poches. Il (auraient) « libéré » le pays, parait-il. Tous les ivoiriens devraient penser à cet effort de paix. On dit merci qui? Les fonctionnaires, eux beaucoup plus modérés ont décidé de débrayer les bureaux pour revendiquer eux aussi de meilleures conditions de travail et la revalorisation de leur salaire.

Une manière de jauger la capacité de négociations de notre tout nouveau premier Ministre, l’inusable Maire de Korhogo Amadou Gon, et son gouvernement et lui dire bonne arrivée à la Primature. Ces derniers, grévistes devant l’éternel, ont passé notre nouveau gouvernement en revue. Par moment, quand le gouvernement était en difficultés, la coalition au pouvoir faisait appelle à ses militants fonctionnaires pour reprendre le service. Signe de leur patriotisme. Ainsi nous avons vu avec surprise, le nouveau député, Dir-Cab de Kandia Camara nous informer tantôt que la grève de ces derniers visait la chute du pouvoir en place, tantôt Amadou Soumahoro (SG par intérim du RDR) se charge de donner des cours de politique à tous ceux qui se répandent dans la presse.

Pour mieux nous vider les poches afin de contenter les militaires qui vont réclamer dans quelques semaines le reste des 12 millions, c’est à dire 7 millions restant. La Cour Suprême a ordonné la reprise des élections législatives à Kouibly et à Divo. Là encore les mêmes ont encore gagné avec des scores plus pétillants. Une sagesse Abbey dit: « Une dépense hors de la famille est un gaspillage ». On se comprend…

Hector Patrice Didi

Un inconditionnel de «L’Eléphant» depuis 2011)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE