Voici les révélations d’un ancien agent illuminati sur les crimes de la communauté internationale: Les raisons de l’utilisation de Boko Haram au Nigéria, au Cameroun et au Tchad

Voici les révélations d’un ancien agent illuminati sur les crimes de la communauté internationale: Les raisons de l’utilisation de Boko Haram au Nigéria, au Cameroun et au Tchad

Comme à son habitude, F.F. DERECKSSEN, un ancien agent illuminati, a fait parvenir à EBURNIENEWS copie de son bulletin d’information sur les activités criminelles des illuminatis dans le monde entier. Dans ce nouveau bulletin, monsieur DERECKSSEN nous révèle des secrets. Il annonce les couleurs en empruntant un ton assez triste:

«L’année 2015 est l’année de tous les dangers sur la scène géopolitique mondiale. Mais précise-t-il il ya des choses que je me sens obligé de révéler afin d’accentuer ma participation à l’éveil des consciences des peuples qui veulent vivre et non survivre.» Et d’ajouter «que l’on soit latino-américain, asiatique, oriental ou africain, tout le monde, je dis bien, tout le monde est concerné de loin ou de près par ce qui se passe. Il n y a aucune excuse dispensant l’implication des uns et des autres. Car la mort rôde dans tous les coins et recoins du monde. Cela du fait de quelques individus mal pensants qui en tirent les ficelles mercantiles et mortuaires.»

Monsieur DERECKSSEN indique que «pour bien comprendre et sécuriser votre aptitude à mener le combat sans faiblesse ni compromission, sans vous faire de leçon, permettez-moi de restituer certains faits afin de savoir où l’on met les pieds dans cette « jungle » diabolique et sans pitié.» Car prévient-il «dans cette jungle, il n’y a pas de place pour l’émotion, les esprits distraits, la négligence et le triomphalisme béat. La concentration permanente est une exigence vertueuse pour les peuples qui veulent vivre libres de manière durable.»

Dans sa présente communication, DERECKSSEN nous informe que les racines de tout ce drame géopolitique et géostratégique actuel sont à trouver dans le développement et le contrôle de l’industrie militaire par les illuminatis abusivement désignés sous le vocable de communauté internationale.

Son analyse des implications géostratégiques de ce “drame” mondial nous emmène dans plusieurs régions du monde. Mais actualité oblige, EBURNIENEWS a choisi de vous livrer les analyses concernant notre continent, l’Afrque.

Dans cette première partie, nous choississons de vous présenter les raisons de l’utilisation de Boko Haram au Nigéria, au Cameroun et au Tchad.

NIGERIA – CAMEROUN – TCHAD et BOKO HARAM

Au Nigéria, Goodluck Jonathan, avant de perdre les élections, a finalement compris que ceux qu’il considérait comme ses amis, c’est-à-dire les «grandes » puissances occidentales, n’étaient en fait que des manipulateurs, des escrocs et des criminels.

Lors d’une réunion secrète à Enugu à l’est du pays, les agents des services secrets du Nigéria lui apprennent que Boko Haram est un pur produit des américains et des britanniques avec leur valet, la France de François Hollande. Que leur but est de diviser le Nigéria en deux entités religieuses afin de l’aaiblir. Il pose alors la question de savoir qu’elle est la solution face à un tel problème. Ces derniers lui répondent de façon franche, radicale et « dangereuse ». Il faut prendre courage et expulser les ambassadeurs des pays occidentaux impliqués afin de faire comprendre à ceux-là que leurs manoeuvres sont désormais sues.

Ensuite créer des cercles politiques pour informer les masses populaires comme Hugo Chavez l’a fait au Venezuela et Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire avec ses agoras populaires. Car une fois le peuple suffisamment informé et formé, aucune force extérieure ne pourra vaincre le Nigéria. Goodluck Jonathan acquiesce et promet de rééchir sérieusement à la question. Hélas il n’y eut jamais de réponse car l’ex président nigérian était corrompu jusqu’au cou dans ses liens « amicaux » avec les occidentaux. Ces occidentaux qu’il a pourtant bien servi jusqu’à aller faire la guerre en Côte d’Ivoire pour installer de force Alassane Ouattara qui y avait pourtant perdu les élections. Naïf Goodluck, il était fait comme un rat et il savait qu’un homme corrompu ne peut jamais devenir un héros. Il savait désormais qu’il perdrait les élections présidentielles. La suite le confirme.

Au Cameroun voisin, le président Paul Biya qui avait bien commencé une révolution en soutenant Afrique Média, n’a pas tenu le coup. Les camerounais savent que les Usa, la Grande Bretagne et la France sont déterminés à détruire leur pays. Les camerounais ont en plus en esprit leur passé douloureux face aux colonisateurs qui ont massacré impunément leurs peuples et les leaders qui luttaient pour l’indépendance réelle de leur pays. Ils savent que Paul Biya a longtemps fricoté avec les occidentaux, mais ont décidé de régler leurs problèmes en interne et non sous inuences extérieures. En plus, le président Biya semblait avoir compris la manoeuvre occidentale pour lui résister. Il avait décidé de laisser un pays avec des moyens de protéger et de consolider sa souveraineté.

Avec une telle opportunité qui s’orait à lui, il n’en a pas saisi la portée historique. Alors qu’il s’ouvrait d’avantage à la Russie et à la Chine, il a fini par se déculotter face à François Hollande et Barack Obama qui lui ont remonté les bretelles. Résultat : Afrique Média, miroir médiatique inédit est subitement interdit d’activités au Cameroun. Jusque-là, le vieil homme semblait tenir le coup mais hélas.

D’autre part, je vais vous relater un fait étrange lors de la visite la délégation russe à Yaoundé. En aparté, une délégation malienne a demandé à échanger avec le chef de cette délégation. Ce dernier a préféré qu’un de ses collaborateurs rencontre lesdits maliens venus exposer leurs préoccupations relatives à la guerre que leur a imposée la France sous commandement étatsunien pour diviser leur pays. La réponse du chargé russe a été cinglante : si les maliens eux même s’engagent dans le combat de libération, alors la Russie sera prête à leur venir en aide. Sans cela, il ne faut rien attendre comme aide car c’est la détermination et non la peur ou la faiblesse qui encourage les alliances. C’est la détermination sans tenir compte de ce que l’on pourrait perdre. Et en bon chrétien Orthodoxe, il leur a cité le passage biblique qui dit ceci : « qui veut sauver sa vie, la perdra mais qui accepte de la perdre pour le Christ, la sauvera ».

Dans le cas du Mali, le Christ dont il est question, c’est la nation malienne qui attend le sacrifice de ses enfants pour la sauver. La délégation malienne, de confession musulmane a-t-elle compris le message ? Wait and see. Mais comme Goodluck Jonathan, Paul Biya est un homme du système avec trop de connexions maléfiques avec la France et les Etats-Unis d’Amérique.

Ydriss Deby Itno, loin d’être un modèle politique car longtemps agent de la France, semble avoir compris qu’il serait jeté comme une vieille chaussette comme Blaise Compaoré du Burkina Faso. Lui qui a pourtant contribué à l’avènement de Boko Haram s’est laissé finalement convaincre semble-t-il par la diplomatie camerounaise. Je parle ainsi de l’administration camerounaise d’avant les pressions occidentales qui l’ont poussées à se déculotter après le passage de François Hollande à Yaoundé.

Aux camerounais de ne pas baigner dans l’émotion et de demeurer lucide car en géopolitique, il n’y a pas de place pour les émotions et le triomphalisme béat. C’est une condamnation à vie à la résistance si l’on veut demeurer libre et souverain.

F.F. Dereckssen

Ancien agent illuminati.

_______

Lire aussi: “Voici les révélations d’un ancien agent illuminati sur les crimes de la communauté internationale: Le cas du Mali, du Niger, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire

TELECHARGEZ LE BULLETIN COMPLET ICI

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE