Week-end sanglant dans le nord de la Côte d’Ivoire: Des hommes armés attaquent un village de Niakara

Week-end sanglant dans le nord de la Côte d’Ivoire: Des hommes armés attaquent un village de Niakara

Une attaque perpétrée dans la nuit de samedi à dimanche par des individus armés à Namogokaha (nord de Côte d’Ivoire) a fait plusieurs blessés parmi les villageois, a appris Xinhua dimanche auprès des habitants.

A en croire ceux-ci, les assaillants armés ont investi nuitamment le village, munis de fusils et d’armes blanches.

Les Forces de sécurité alertées de la présence du commando armé, se sont déportées sur les lieux pour les déloger.

Mais ceux-ci s’étaient fondus dans la nature après leur forfait.

Une battue a ainsi été organisée en vue de débusquer les quidams qui sèment la psychose au sein des populations.

Les forces de sécurité ont exhorté les habitants à la collaboration, invitant celles-ci à dénoncer toute présence suspecte.

Des attaques sporadiques ont été enregistrées ces dernières semaines sur les routes et dans des localités du pays.

Les autorités militaires se sont engagées à prendre des mesures sécuritaires “corsées” face à ces violences.

Source:  Xinhua

——————————————————————

Plusieurs blessés dans l’attaque d’un village de Niakara par des inconnus armés

Plusieurs personnes ont été blessées et des biens détruits, lors d’une attaque menée par des inconnus armés contre Namogokaha, un gros campement situé à 11 Km de Niakara (Centre-nord, région du Hambol), dans la nuit de vendredi à samedi, a appris l’AIP auprès d’habitants de la localité.

Les assaillants, munis de fusils de chasse, armes blanches et gourdins, ont perpétré cet assaut aux environs de 3 H 45 contre le village de 600 âmes situé entre Niakara et Katiola, et essentiellement habité par des allogènes Sénoufo, indiquent ces sources.

Plusieurs blessés dans l’attaque d’un village de Niakara par des inconnus armés Week end sanglant dans le nord de la Côte dIvoire: Des hommes armés attaquent un village de Niakara

“Des villageois, qui tentaient de s’opposer à l’entreprise de ces envahisseurs, ont été battus à sang, mais sans que cela n’occasionne de perte en vie humaine”, a expliqué à l’AIP le chef de Namogokaha, Dognan Gaoussou.

Plusieurs cases et greniers ont été incendiés, ainsi que des magasins coopératifs de stockage de céréales (riz, maïs et sorgho), boutiques et motos, a constaté l’AIP.

Une équipe d’intervention de la gendarmerie est arrivée sur les lieux à 4 H 30, mais les agresseurs s’étaient déjà évanouis dans la nature après leur opération, a fait savoir le chef du village.

Une délégation préfectorale comprenant le préfet de Niakara, Ya N’guessan, et le sous-préfet Yapi Yapi, s’est rendue dans le village dans la martinée de samedi, pour constater les faits.

Une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie de Niakara.

Jbm/tm

Source : AIP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.