Wikileaks a publié des courriels qui prouvent les problèmes de santé assez grave de Hillary Clinton

Wikileaks a publié des courriels qui prouvent les problèmes de santé assez grave de Hillary Clinton

WikiLeaks a été le pire cauchemar de Hillary Clinton depuis des mois, mais wikileaks vient de lâcher une nouvelle encore plus grande bombe: Ils ont sorti des e-mails qui confirment la gravité des nombreux problèmes de santé de Hillary Clinton.

Tout d’abord, nous avons appris, que Hillary Clinton a pris contact avec la commissaire de la NFL en 2012 pour demander des conseils sur le traitement de ses blessures à la tête, sa «tête fêlée» écrit-elle dans le courriel.

Mais les détails sont encore pires que cela. Il a été confirmé que le personnel du département d’Etat, sous Hillary Clinton, a été à la recherche de nouveaux médicaments pour traiter la maladie de Parkinson. Mais pourquoi donc un employé du gouvernement au Département d’Etat Hillary ferait-il des recherches sur ce sujet? demande Wikileaks.

Nous savons maintenant que comme secrétaire d’État, Hillary Clinton a employé son personnel de direction du Département d’Etat pour l’aider à mener des recherches sur le Provigil, un médicament souvent prescrit pour les patients souffrant de la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et la sclérose en plaques.

Provigil est souvent utilisé pour aider ces patients à rester éveillé et empêcher un besoin de sommeil prolongés. Le médicament est également utilisé pour traiter la narcolepsie.

Dans une série de courriels allant d’Août à Oct. 2011, Clinton demande et reçoit des informations de son cercle de confiance sur le médicament Provigil, y compris les effets secondaires du médicament comme un effet speed prisé des camionneurs long-courriers pour rester éveillé de longues périodes de temps.

Clinton refuse de rendre ses dossiers médicaux public.

La semaine dernière, True Pundit a offert une récompense de 1 million de dollars pour la publication de l’historique de son dossier médical complet. Clinton est maintenant soupçonnée d’être atteinte d’une pléthore de problèmes médicaux, y compris: la démence, le syndrome post-commotion cérébrale, la maladie de Parkinson, une tumeur au cerveau, des lésions cérébrales, des crises partielles complexes, et de nombreuses autres affections  présumées.

Cet e-mail est le pistolet fumant qui confirme ce que Hillary Clinton veut désespérément camoufler:

Cet e mail est le pistolet fumant qui confirme ce que Hillary Clinton veut désespérément camoufler Wikileaks a publié des courriels qui prouvent les problèmes de santé assez grave de Hillary Clinton

Par ailleurs

L’organisation Wikileaks avait promis de s’inviter dans la campagne présidentielle américaine. Ce samedi, ils publient des documents en lien avec la candidate démocrate.

Des révélations embarrassantes, mais des révélations qui font peur de bruit. Wikileaks a dévoilé ce samedi des extraits de discours de Hillary Clinton, datant de 2013 et 2014, face à de grandes banques. La candidate démocrate y tient une position assez différente de celle qu’elle affiche aujourd’hui.

De quoi gérer la prétendante à la Maison Blanche, qui a pris un virage à gauche à la faveur d’une primaire face à Bernie Sanders. Mais ces révélations tombent en pleine tempête autour de la campagne de Donald Trump. Résultat: Hillary Clinton bénéfice d’un timing favorable car cette potentielle polémique est peu audible.

Que dit la candidate démocrate dans ces discours? Qu’elle rêve d’un marché commun fondé sur le libre-échange et pense que l’industrie financière est la plus à même de s’auto-réguler. Alors que récemment, en campagne, elle a pris position contre le vaste traité de libre-échange commercial signé entre les Etats-Unis et onze pays de la région Pacifique.

Des révélations ni infirmées, ni confirmées par son équipe de campagne, mais Wikileaks indique que ces extraits  proviendraient de discours donnés en 2013 et 2014 devant des grandes banques.

Ce n’est pas la première fois que Wikileaks essaie de bousculer la candidate. L’organisation a déjà tenté de mettre en difficulté le camp Clinton en publiant à la veille de la convention démocrate des documents montrant l’hostilité de la direction du parti vis-à-vis du sénateur du Vermont Bernie Sanders, son rival dans la course aux primaires.

Source: jforum.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE