Y en a Marre, Filimbi, Balai Citoyen, une jeunesse africaine récupérée par le milliardaire américain George Soros

Y en a Marre, Filimbi, Balai Citoyen, une jeunesse africaine récupérée par le milliardaire américain George Soros

Ya en marre, révolutionniares téléguidés

Vecteurs d’une nouvelle image de la jeunesse africaine luttant pour l’établissement d’une vraie démocratie dans leurs pays respectifs, ces mouvements ne réussissent pas à tromper les spécialistes des questions politiques en rapport avec l’Afrique. Il suffit de s’interroger sur le financement des activistes pour percevoir une télécommande occidentale pilotant à distance qui parait comme une « génération spontanée. »

L’actualité récente en RD Congo nous montre que la rencontre – débat entre les mouvements « Y en a Marre », « Filimbi » et « Balai Citoyen » à Kinshasa où des jeunes activistes ont été arrêtés et jetés en prison, était le fruit de l’organisation et du financement, d’ailleurs revendiqué comme tel de l’USAID (United States Agency for International Development.) Or, il est de notoriété publique que tous ces organismes sont des bras armées des USA au service de leur diplomatie souvent hégémonique en direction des pays généralement pauvres.

Parvenir par d’autres moyens plus fin aux objectifs que la CIA a atteint par le sang, dans la désapprobation ou le déshonneur, c’est le leitmotiv de la création de tous ces réseaux d’organismes. L’homme orchestre de tout ces systèmes d’organisation au service de la puissance américaine est le financier et philosophe Georges Sorros.

Les suspicions sur la mainmise de Sorros sur ces jeunes activistes africains vient d’être confirmées par la publication sur les réseaux sociaux de la photo explicite, démontrant les accointances du mouvement Sénégalais Ya en Marre et celui qu’on accuse d’être un paravent de la CIA. Une image qui parle d’elle même. Soros, l’homme actif dans de nombreux changements de régime, porte le t-shirt estampillé du logo du mouvement « Ya en Marre » et en bon « guru », il enseigne la bonne parole à ces nouveaux disciples.

Dans le cas, de la RD Congo, un pays capitale dans la politique géostratégique américaine, l’ambassadeur des USA à Kinshasa n’avait pas hésité à revendiquer la paternité de la réunion des activistes via l’USAID. Ce qui a soulevé l’ire du gouvernement congolais par l’entremise de son ministre de communication, Lambert Mende. Lequel trouvera surement un motif de réjouissance par cette découverte qui lui donne finalement raison.

Au delà d’être révélateur sur la vrai nature des mouvements du genre « Lusha », « Y en marre » et compagnie, cette photo dévoile juste un secret de polichinelle.

S’il y en a qui vont se frotter les mains à la découverte de cette image, qui discrédite ces mouvements financés par des officines américaines. Ils doivent aussi avouer tout de même que la question de la qualité de la démocratie se pose dans ces pays où prospère ces mouvements. Que fait-on pour rendre le terrain moins fertile au semence de George Sorros?

Kerwin Mayizo / Roger Musandji

Source: Oeil d’Afrique

About admin

3 comments

  1. One thing I’d like to say is the fact that before purchasing more computer memory, check out the machine in to which it is installed. Should the machine is usually running Windows XP, for instance, the actual memory ceiling is 3.25GB. Applying greater than this would simply constitute any waste. Make certain that one’s mother board can handle the actual upgrade quantity, as well. Good blog post.

  2. 708123 242285This really is such a great post, and was thinking significantly the same myself. Another wonderful update. 543822

  3. 282091 395655I want going to comment as this posts a bit old now, but just wanted to say thanks. 307716

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.