Yacouba Gbané: «Merci, mille fois merci. La liberté vaincra !»

Yacouba Gbané: «Merci, mille fois merci. La liberté vaincra !»

Gallilé… Gallilé. Nous venons de la Gallilé. Vamara Coulibaly, Bamba Mamadou; Yacouba Gbané, Hamadou Ziao et Abel m’ont chargé de dire à vous tous qu’ils sont ressuscités.

Ils sont sortis du sous sol de la République pour rentrer dans la République. Et de dire merci, mille fois merci à toutes les organisations professionnelles des médias pour leurs actions sur le terrain et en coulisse qui ont abouti à leur libération.

Merci, mille fois merci à toutes personnalités qui de près ou de loin ont contribué à leur libération. Sans oublier les animateurs des réseaux sociaux qui ont joué un rôle inestimable. Que dire des animateurs de la société civile ? Ils ont apporté leur grain de sel.

Cette mobilisation a été déterminante dans notre libération. C’est dans l’union et la solidarité que nous sommes forts. Comme le Président Laurent Gbagbo : « Seule la lutte paie ». Ce n’est pas l’écrivain Allemand, Bertort Brecht qui soutiendra le contraire : « Celui qui combat peut perdre. Mais celui qui ne combat pas a déjà tout perdu ».

Par ailleurs, nous regrettons le comportement de certains confrères qui ramaient à contre courant. Oubliant que la vie est une roue qui tourne. On ne sait pas ce que demain sera. Qu’il médite sur l’histoire du poulet.

A chaque fête ou grands événements de joie, c’est le poulet qui indique où se trouvent les moutons, les bœufs, les cabris et autres à son patron. Echappant ainsi de passer à la casserole. Un jour, la femme de son patron accouche. On a besoin de viande pour célébrer cet événement. Plus de moutons, de bœufs et de cabris dans le village. Alors, le patron envoie le poulet au marché pour acheter de la viande pour la circonstance. Il n’en trouve pas. Alors il vient dire à son patron qu’il n’y a pas de viande. Ce dernier se tourne vers le poulet et lui : « Ce n’est pas grave. Comme tu n’as pas pu trouver de la viande, toi-même tu es quoi ? ». A partir de cet instant, le poulet a compris que c’est à son tour de passer à la casserole.

Allons-y seulement. Haut les cœurs. La liberté vaincra !

Yacouba Gbané

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*