Yéo Martial “sidéré” par le remplacement de Drogba et Gervinho contre la Grèce

Yéo Martial “sidéré” par le remplacement de Drogba et Gervinho contre la Grèce

L’ancien sélectionneur de l’équipe nationale ivoirienne de football, Yéo Martial, a déclaré avoir été “sidéré” par le remplacement de Didier Drogba et Gervinho en fin de match contre la Grèce en phase de poule du Mondial 2014, soulignant que cette décision a contribué à éliminer les Eléphants en ce qu’elle a permis à leurs adversaires de se libérer.

“J’avoue que j’ai été sidéré de voir Didier Drogba sortir à quelques minutes de la fin du match, suivi par Gervinho. J’ai compris que les gens ont une courte mémoire. C’était la deuxième fois que Lamouchi commettait la même erreur”, rappelle le technicien ivoirien, dans des propos rapportés par le site Internet de la Confédération africaine de football (CAF).

“Je me souviens que Didier Drogba et Gervinho avaient été sortis du match contre le Sénégal, lors des éliminatoires du Mondial, à Abidjan. A cinq minutes de la fin du match, l’entraîneur les a fait sortir et toute la défense sénégalaise est montée pour créer le surnombre dans le camp ivoirien”, a-t-il rappelé.

La Côte d’Ivoire avait alors “encaissé le but qui a redonné espoir au Sénégal pour le match retour”, a indiqué Yéo Martial, coach des Eléphants de Côte d’Ivoire lors de la CAN 92.

“Il aurait fallu que l’entraîneur s’en souvienne dans le match décisif contre la Grèce. Il ne restait que quatre minutes de jeu et à un but partout, la Grèce ne pouvait que se découvrir davantage. Cela aurait ouvert de brèches pour l’attaque ivoirienne”, a-t-il dit.

Selon lui, les changements opérés à cet instant du match par Sabri Lamouchi, désormais ex-entraîneur de la Côte d’Ivoire, ont permis aux footballeurs grecs de se libérer. Sortir Drogba puis Gervinho “a joué sur le résultat” de cette rencontre, a-t-il analysé.

S’agissant de l’avenir de la sélection ivoirienne actuelle, Yéo Martial a indiqué que la génération des Drogba et autres Yaya Touré “peut encore être très utile”. “Ce sont eux qui doivent conduire le groupe”, a-t-il dit.

“Il ne faut pas se débarrasser de ces derniers qui peuvent encore apporter beaucoup à l’équipe. Tout dépendra du futur sélectionneur. Il devra pouvoir combiner toutes les forces pour bâtir une équipe de Côte d’Ivoire plus conquérante”, a-t-il par ailleurs ajouté.

SD/BK

Source: APS

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*