Yopougon : La SODECI prépare les populations à la révolte

Yopougon : La SODECI prépare les populations à la révolte

Les populations de Yopougon ne cessent de crier au scandale ! Car, cela fait maintenant trois (3) longs mois qu’elles sont privées d’eau, l’eau qui est pourtant source de vie.

En effet, les habitants des quartiers Diop, Académie, Pays-Bas, Azito, lièvre rouge, pour ne citer que ceux-là, vivent un calvaire totalement inacceptable sans que la SODECI ne puisse résoudre ce problème social dramatique. Du côté des autorités, aucune voix ne s’est jusque-là élevée pour dénoncer cette violation flagrante du droit de disposer en permanence de l’eau potable.

Au juste, que se passe-t-il ? Qu’est-ce que la SODECI a à répondre pour sa défense face aux dysfonctionnements graves de ses services ? Aucune justification, qu’elle qu’en soit, ne tient la route quand on met en danger la vie de milliers de familles en les privant d’eau, avec la plus grande cruauté, durant plusieurs mois d’affilée ! C’est tout simplement criminel de la part de la SODECI qui devra répondre de ses actes ignobles devant la justice de ce pays.

Même au village, voire au campement, les villageois ont tendance à se détourner des marigots et autres puits au profit de l’eau potable ; à plus forte raison à Abidjan, dans la plus grande commune de Côte d’Ivoire où les populations sont contraintes de crapahuter avec des bidons en mains ou sur la tête, à la recherche du précieux liquide. On se croirait cinquante (50) ans en arrière, devant ces scènes absolument surréalistes !

Avec les fêtes de fin d’année, les habitants de Yopougon s’attendaient au moins à un dégel de la fourniture d’eau par la SODECI. Mal leur en prit, le Père Noël en vert et blanc a choisi, contre toute attente, de leur offrir un cadeau…empoisonné, à savoir des robinets secs d’où ne peut s’échapper la moindre goutte d’eau. Quelle méchanceté de la part de cette société au slogan à la fois pompeux et mensonger : « Notre mission, vous servir » ! « On est déçus de la SODECI », telle est la complainte des abonnés qui ne comprennent toujours pas qu’ils n’aient pas d’eau alors qu’ils reçoivent régulièrement des factures. Pour quelle consommation ? C’est purement et simplement de l’arnaque !

A Daloa, l’une des grandes villes du pays, la SODECI est incapable de fournir de l’eau aux habitants. Et elle a le culot de justifier son incapacité en accusant un pauvre hippopotame qui aurait endommagé ses installations. S’il vous plaît, soyons sérieux dans ce pays ! A ce rythme-là, on ne serait pas étonnés que la SODECI nous dise, d’ici peu, que ses installations à Yamoussoukro, ont été détruites par un crocodile ! En attendant que vous nous balanciez cette énormité, faites-nous l’amabilité de nous dire pourquoi il n’y a pas d’eau à Yopougon. Est-ce cette fois un anaconda qui serait à l’origine de ce délestage ? Plus sérieusement, la SODECI n’est-elle pas désormais dépassée par les événements ? Peut-on aller à l’émergence avec une SODECI totalement immergée, incompétente et incapable de distribuer l’eau aux populations ?

En fin de compte, son monopole lié à la fourniture d’eau n’a plus aucun sens. Pourtant, avec les stations de Micao et Bonoua, les populations de Yopougon avaient bon espoir que l’eau ne serait plus jamais une denrée rare. Ce qui n’est malheureusement pas le cas. Que dit le Ministère des infrastructures économiques à ce sujet ? Pourquoi le Gouvernement ivoirien reste muet face au grave problème de santé publique lié au manque d’eau à Yopougon depuis plus de trois (3) mois ? « Trop, c’est trop », menacent les habitants de Yopougon face à l’incompétence de la SODECI qui est de nature à créer les conditions d’une révolte populaire dans les jours qui viennent.

Le Collectif des Victimes de la SODECI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*