Youssoufou Bamba, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Nations unies démis de ses fonctions

Youssoufou Bamba, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Nations unies démis de ses fonctions

L’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Nations unies, Youssoufou Bamba, a été démis de ses fonctions. Un limogeage qui intervient après une prise de position publique du diplomate contraire à la politique d’Abidjan. Youssoufou Bamba avait en effet déclaré que le Sahara Occidental était «l’unique territoire non encore autonome en Afrique ». Une déclaration qui avait fortement contrarié Abidjan et Rabat

Youssoufou Bamba a été démis de ses fonctions. Une courte lettre du ministre Dibby Koffi a été envoyée au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon le 2 mars. Si l’ancien ambassadeur, joint par RFI, confirme son limogeage, le diplomate conteste les faits qui lui sont reprochés. C’est un article de Jeune Afrique, lui attribuant des propos sur le Sahara Occidental, «dernière colonie en Afrique », qui a provoqué la crise. Or le prononcé est différent : « Le Sahara Occidental est l’unique territoire non autonome », a écrit le diplomate.

La décision d’Abidjan est toutefois sans appel. Youssoufou Bamba a quitté New York. « Il respecte sa hiérarchie », mais veut laver son honneur en engageant des poursuites contre l’hebdomadaire. Quelle que soit la nuance, les propos, tenus mi-octobre devant une commission des Nations unies sur la décolonisation, ont provoqué l’ire du président Ouattara et, on l’imagine, du Maroc. La Côte d’Ivoire ne pouvait laisser passer la bévue diplomatique, cette position ne correspondant pas à la ligne adoptée par Abidjan.

Le rappel, dans ces conditions, d’un ambassadeur, est extrêmement rare. Ce sont des affaires en principe réglées dans la plus grande discrétion. Le limogeage de Youssoufou Bamba donne donc une idée de la fureur du président Ouattara, et de l’importance que le chef de l’Etat attache aux relations en plein essor entre la Côte d’Ivoire et le Maroc.

Anne-Marie Capomaccio

Source: RFI

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE